3 etoiles

 

napoleon tom1 couv

Il aurait été injuste – et anormal! – qu’une collection intitulée Ils ont fait l’Histoire ne nous parle pas de Napoléon. C’est donc tout naturellement que les éditions Fayard et Glénat ont consacré, non pas un, mais trois album à l’empereur des Français. Il faut que dire que les sources ne manquent pas et qu’il est plus aisé de construire une riche biographie sur le Petit Caporal que sur Gengis Khan (qui, lui, n’a droit qu’un un seul album). Ce tome 1, paru à l’automne 2014, se penche sur la vie de Napoléon de son enfance en Corse à son retour d’Egypte, fin aout 1799.

Bien écrit, bénéficiant de l’assistance de Jean Tulard (qui nous offre un sympathique dossier en fin d’album), l’un des plus grands spécialistes de l’histoire napoléonienne, le récit est clair, concis et ne rate rien des grandes étapes de la jeunesse de Napoléon Bonaparte. En 48 planches, le scénariste Noël Simsolo va à l’essentiel sans pourtant nous donner une impression de superficialité et le fil du récit se déroule sans accroc. Un traitement habile, qui pourrait faire de cet album l’un des tous meilleurs de la série. Hélas, ce n’est pas le cas.

Non, car la fête est gâchée par l’aspect graphique. Si les premières planches sont de belle facture, notamment tout ce qui matérialise les « souvenirs » de jeunesse de Napoléon, cela se gatte assez vite pour, dés le milieu d’ouvrage, proposer un spectacle très moyen. Un coup de crayon (proche du style comics) inégal, que l’on pourrait parfois qualifier même de bâclé, un gout pour le spectaculaire miné par de médiocres reconstitutions de bataille où s’affrontent des soldats « pattes-de-mouches », un distanciation dans les cadrages qui empêche l’immersion du lecteur dans l’histoire. Enfin, force est de signaler une colorisation fade et sans relief. Bref, c’est très décevant. Cela est dommage, car en de nombreuses occasions, l’italien Fabrizio Fiorentino prouve qu’il est capable de bien maîtriser son art (la belle planche page 21, hélas gâchée par la mise en couleur, en est un bon exemple). A la condition qu’il s’en donne la peine.

Ma note : 3/5

Napoléon tome 1/3
Scénario de Noël Simsolo
Dessin de Fabrizio Fiorentino
Couleurs de Alessia Nocera
Historien : Jean Tulard
Paru aux éditions Fayard/Glénat (septembre 2014)
48 pages

napoleon tom1 01

Publicités