2 etoiles

napoleon 2-3 couv

La destinée de Napoléon Bonaparte est une extraordinaire boucle dramatique qui a la particularité de débuter sur une île pour s’achever sur une autre. Une existence tracée au compas qui a dessiné aux yeux du monde un personnage fascinant qui fut – le temps d’une étincelle à l’échelle de l’Histoire de l’humanité – le maître de l’Europe. Cette histoire, pourtant mille fois revisitée par une foule d’écrivains et de cinéastes, continue de passionner les amateurs d’Histoire. Il suffit de se rendre aujourd’hui dans une librairie pour en prendre conscience ; des dizaines d’ouvrages consacrés au Petit Caporal occupent les linéaires de romans, ouvrages historiques et bandes dessinées. Une tendance encore plus marquée en cette année commémorative, bicentenaire de la bataille de Waterloo.

Evidemment, Glénat / Fayard, éditeur de la série de bandes dessinées Ils ont fait l’Histoire, ne pouvait pas faire l’impasse. Le premier tome d’un triptyque consacré à Napoléon, paru en 2014, ne m’avait pas particulièrement emballé. Mais, ne voulant pas rester sur une mauvaise impression, je tenais toutefois à aller jusqu’au bout de la série. C’est donc naturellement que je me suis lancé dans la lecture du tome 2, disponible depuis la fin aout.

Ce deuxième opus débute en octobre 1799. De retour d’Egypte, Bonaparte, très populaire auprès du peuple français entame le parcours politique qui l’amènera à la fonction de Premier Consul. Le scénario de Noël Simsolo, bien aidé par les conseils d’un spécialiste du genre (Jean Tulard) est d’une belle précision et expose de belle manière, dans sa première moitié, les intrigues et machinations qui ont marqué le Directoire et le Consulat. Les rapports entre les grands hommes de cette époque sont bien retranscrits et si des raccourcis sont choisis (le récit est très condensé), ils ne gênent nullement la compréhension. Napoléon Bonaparte, Fouché, Talleyrand, Murat, Bernadotte, tous sont montrés sous leurs vrais visages, ce qui n’est pas toujours à leur avantage. Tant mieux.

La planche 23, qui reconstitue le célèbre tableau de Jacques-Louis David immortalisant le couronnement de Napoléon 1er, marque un tournant dans le récit. Finie la lutte triangulaire entre Napoléon, Fouché, Talleyrand et leurs partisans. L’empereur des Français affiche ses ambitions envers l’Europe. Il a surement été difficile pour Noel Simsolo de condenser en une vingtaine de planches plus de dix ans de conflit (1799-1810). La mission était presque impossible. Le scénariste s’en sort avec les honneurs, l’essentiel, la fluidité de lecture, étant conservé. Pour le reste, force est d’avouer que cela manque trop de détail et de précision pour intéresser un lectorat autre que celui du simple curieux peu féru en la matière. Gilbraltar est traité en deux planches, l’Espagne en trois, Austerlitz en une et la campagne d’Ulm en quelques cases. Frustrant !

Autre problème : le dessin. J’en avais déjà parlé à l’occasion du premier tome, j’espérais une amélioration. Ce n’est pas le cas (hormis pour ce qui est des couleurs, nettement plus réussies). La qualité est toujours aussi inégale, certains passages paraissant même un peu… bâclés. Certes, certaines planches sont de bonne facture, comme celle reconstituant la bataille de Trafalgar et celles, de manière générale, qui se déroulent dans les alcôves et les jardins parisiens, mais l’ensemble pèche par un manque de rigueur dans les traits des visages et, surtout, par des plans moyens et larges frôlant parfois l’esquisse, avec un trait hésitant. Un aspect qui dénote avec le traitement général de l’œuvre, plutôt traditionnel. Bref, cela ne m’a pas convaincu du tout.

A noter en fin d’album, le traditionnel carnet historique, rédigé par Jean Tulard. Une petite dizaine de pages qui nous en apprennent plus, finalement, que les 48 de la bande dessinée.

Ma note : 2/5

Napoléon, tome 2/3
Scénario : Noël Simsolo
Dessin: Fabrizio Fiorentino
Historien: Jean Tulard
Couleurs : Alessia Nocera
Paru aux éditions Glénat/Fayard (aout 2015) dans la collection Ils ont fait l’Histoire.

napoleon 2-3 01

Publicités