4 etoiles

roma t2 couv

Nombre d’historien s’interroge encore sur les raisons qui ont poussé Hannibal a ne pas marcher sur Rome après la décisive bataille de Cannes où, le 2 aout de l’an 216 avant notre ère, il écrasa l’armée romaine de Varron et Paul Emile. Le trio de scénariste Eric Adam, Pierre Boisserie et Didier Convard propose sa version des faits, qui met en jeu des causes surnaturelles.

Dans le tome 1, les auteurs nous exposait une vision très personnelle de la création de Rome, en offrant un grand rôle au Palladium, la célèbre statue de Pallas Athéna, et en lui attribuant des aspirations maléfiques. Dans ce nouvel opus, dont l’histoire se déroule durant la seconde guerre punique, on assiste à un retour au premier plan du Palladium. L’histoire imaginée par le trio est assez intéressante entraine un récit nettement plus accrocheur que le précédent. Cela est peut-être dû au fait que la mythologie créée se fond de très belle manière avec les témoignages de Polybe et Tite-Live et accouche d’une narration fluide et homogène.

Les auteurs se sont penchés à suivre à travers les siècles les malheurs de deux familles romaines particulièrement impactées par les influences du Palladium. Dans cet épisode, on assiste à un récit aux tournures de drame shakespearien, progeté dans une Rome excellement bien reconstituée, à la fois dans sa structure sociétale et dans son fonctionnement politique.

Au crayon, Luca Erbetta a pris la suite de Régis Penet, qui nous avait offert un excellent ouvrage. Ici, le dessinateur nous propose des dessins plus classiques, qui tirent vers la bande dessinée belge réaliste, tout en poussant son travail vers l’aspect reconstitutionnel. De beaux efforts sont notamment faits dans le registre de l’uniformologie et dans la mise en forme des quartiers romains. On peut juste regretter quelques impressions de « vide », les arrière-plans manquant parfois de matière. A noter une mise en couleur d’une très agréable douceur, fruit du travail de Gaëtan Georges.

A signaler, en fin d’ouvrage, un intéressant cahier historique de 8 pages, de Bertrand Lançon.

roma t2 01

Ma note : 4/5

Titre : Roma, tome 2 – Vaincre ou mourir
Scénario de Eric Adam, Pierre Boisserie et Didier Convard
D’après un concept original de Gilles Chaillet
Dessin de Luca Erbetta
Couleurs de Gaëtan Georges
Paru aux éditions Glénat
56 pages, plus un dossier historique de 8 pages

Publicités