allemagne de weimar

« La crise de la démocratie allemande a des causes multiples et complexes dont la conjonction mène à une ruine qui n’est ni fortuite, ni inévitable. » Cette phrase seule résume précisément la nature du travail accompli par Christian Baechler avec son ouvrage L’Allemagne de Weimar 1919-1933. Un travail colossal, précis, enrichissant, passionnant, qui décortique toute le système politique de la République de Weimar pour mettre en lumière toutes les raisons d’un échec qui s’est soldé par l’avènement du nazisme.

L’Allemagne de Weimar est un ouvrage d’analyse politique qui expose avec précision l’histoire d’un système démocratique complexe plongée dans des situations politique, économique et psychologiques complexes. Sa lecture se dévoile donc assez abrupte, avec une rigueur classique toute universitaire. Je ne regrette cependant pas d’avoir relu dix fois le même paragraphe tant j’y ai appris sur l’Allemagne de l’entre-deux guerres. Au fil de ces 480 pages, on découvre tout un déroulement d’événements qui démontrent que l’arrivée au pouvoir d’Hitler n’est pas uniquement due à deux crises économiques et à une pression populaire. De nombreux autres éléments entrent en jeu, et une partie de classe politique traditionnelle, aux motivations diverses, porte également une lourde responsabilité dans l’avènement du nazisme.

Christian Baechler nous explique aussi, preuves à l’appui, que jusqu’au dernier moment, un tel scénario était encore évitable. Pour cela, il lui a fallu prendre en considération les mentalités des allemands à la sortie de la première guerre mondiale, et leur ressenti envers le traité de Versailles. Durant toute son existence, de par son essence extrêmement démocratique (en partie responsable de l’instabilité du Reichstag), la république de Weimar a subi l’influence de ce ressenti, et toute sa politique a dû tenir compte des réparations et des humiliations imposées par la France. Théorie du complot, intrusion bolchévique, inspirations réactionnaires, réformes ouvrières et salariales, évolution des mœurs, changements successifs de gouvernements, l’Allemagne de Weimar était un incroyable creuset de passions incontrôlées où fut forgé le glaive qui, six ans plus tard, allait ensanglanter l’Europe.

Un ouvrage remarquable.

Christian Baechler, spécialiste de l’Allemagne au XIXe et au XXe siècle, est professeur d’histoire contemporaine à l’université Marc Bloch de Strasbourg.

Ma côte : 4.5/5

L’Allemagne de Weimar 1919-1933
Un livre de Christian Baechler
Paru aux éditions Fayard (mai 2007)
483 pages – 27€ (prix numérique 18.99€)

Publicités