3,5 etoiles

Gonzagues-Saint-Bris-Louis-XI-le-méconnu

« Mais la caractéristique essentielle de cet homme énigmatique est bien son goût pour la politique. Pendant toute la durée de sa vie, celui qui, plus que le roi, se considère comme le premier officier du royaume, tôt levé le matin et tard couché le soir, ne se consacre quasiment qu’à la gouvernance de son Etat, épluchant tous les rapports, lisant toutes les lettres, dictant les réponses ou s’entretenant avec ses conseillers ou les ambassadeurs des pays étrangers, mettant ainsi en application le sens de sa mission, qu’il définit ainsi : « La cause de la souveraineté et majesté royale, à nous seul est de notre compétence et appartient le général gouvernement et administration de notre royaume. »

Dans cet ouvrage de 250 pages, l’historien Gonzague Saint Bris nous offre une image du roi Louis XI vraiment très éloignée de celle colportée par cette légende noire qui a hanté des générations d’écoliers. Fruit d’un travail de recherches et de synthèse établi à partir de chroniques et d’anecdotes contemporaines, en nous dressant les portraits privés et publics de ce monarque qui, par la modestie de sa mise, se démarquait de la noblesse du XVe siècle, Louis XI le méconnu dévoile une vérité qui réhabilite l’illustre Valois.

Beaucoup moins cruel et beaucoup plus aimable que l’on a pu le dire, Louis XI aimait la compagnie des gens simples, tout autant qu’il se méfiait de la noblesse et du clergé. Coureur de jupons, passionné par les chiens, féru de littérature et d’histoire, l’homme qui a posé la première pierre de la monarchie absolue, mis un terme définitif à la Guerre de Cent Ans et rapproché la France de ses frontières actuelles était surtout un habile politicien, préférant largement la paix à la guerre, du-t-il la payer.

A travers une prose fluide et agréable, de sa jeunesse marquée par l’hostilité de son père, le roi Charles VII, à sa paisible mort en son confortable château provincial de Plessis-les-Tours, en passant par sa longue rivalité avec son cousin Charles le Téméraire et ses manœuvres diplomatiques pour éloigner la menace anglaise, Gonzague Saint Bris nous conte l’extraordinaire destinée de ce grand homme dont le physique vulgaire et la santé fragile masquaient l’un des plus grands esprits de son temps.

De par son approche très accessible, Louis XI le méconnu ne revendique aucune exhaustivité sur l’histoire de la France du XVe siècle mais se pose comme un ouvrage d’introduction idéal pour tout néophyte désirant se pencher sur l’étude de la période.

Ma note : 3.5/5

Louis XI, le méconnu
Un livre de Gonzague Saint Bris
Paru aux éditions Albin Michel (novembre 2015)
250 pages – 19€

Publicités