siege de paris titre
Si, comme moi, vous êtes un fidèle spectateur de la série Vikings et un amateur de cette période injustement baptisée les Ages Sombres, vous n’avez pas surement pas manqué de relever les quelques libertés prises avec l’Histoire et la présence de nombreux anachronismes, notamment dans l’héraldique et la symbolique (comme l’oriflamme de Saint-Denis déployé par la princesse Gisla, qui ne fera son apparition hors de l’abbaye qu’à partir de 1124), deux aspects assumés par une réalisation qui a jugé judicieux d’exploiter plus le mythe que les fruits des dernières recherches archéologiques et documentaires. La dernière saison est particulièrement révélatrice, car se voulant plus « réaliste » que les précédentes, elle entraîne le spectateur peu initié dans un univers factice un brin trompeur. En grande partie consacrée au siège de Paris par les troupes de Ragnarr Loöbrók, le récit mêle les événements mythologiques des sagas et la véritable histoire, à savoir le siège de Paris par les vikings de Sigfriðr en 885 (soit plus de 20 ans après la mort de ce personnage semi-légendaire) et les exploits d’Eudes, comte de Paris (Odo, dans la série) et futur roi des Francs. En fait, si l’on se fie aux textes de la Geste des Danois (écrite au XIII° siècle par Saxo Grammaticus), Ragnarr aurait bien remonté la Seine après le pillage de Rouen, pour atteindre Paris dans les années 845-850. La série brasse donc, avec habileté, certes, le vrai et le légendaire.

Tout cela, bien entendu, n’enlève en rien la qualité intrinsèque de la série, ni ses vertus récréatives, mais certains d’entre vous auraient peut-être plus apprécié le show si la production avait fait montre de plus de valeur pédagogique. Pour en savoir plus sur ce fameux siège, reste les nombreuses études actuelles sur le sujet, qui pullulent depuis la création de cette série (pour les universitaires, elle aura au moins eu cette utilité). Parmi tous ces ouvrages, je me suis penché sur Le siège de Paris par les Vikings, un roman historique en deux tomes de Joëlle Delacroix, datant de 2013 et édités par L’Harmattan. Je me suis lancé dans la lecture de ces deux bouquins, et je vous dirais un peu plus tard ce que j’en pense, si cela vous intéresse. Par contre, en attendant, je peux déjà vous inviter à lire un très intéressant article, du même auteur, paru dans la revue spécialisée Histoire médiévale, car celui-ci est disponible en téléchargement libre en pdf. Un bon moyen d’en apprendre plus sur la véritable histoire de ce nouveau siège de Paris en 885 (à cette date, Paris avait déjà subi 4 attaques vikings) sans se lancer dans la lecture d’ouvrages plus conséquents. Alors, n’hésitez pas!

Rendez-vous sur le site Histoire et Images Medievales (qui propose de nombreux autres articles passionnants) ou téléchargez l’article en cliquant sur l’image ci-dessous.

siege de paris article

 

 

Publicités