4 etoiles

guerre-du-chaco

« Aucune ressource digne d’être exploitée n’a été retrouvée dans le Chaco qui puisse entraîner sa mise en valeur et les faiblesses de l’état paraguayen l’empêchent d’y faire sentir sa présence. Le Chaco reste donc en grande partie isolé et perdu, cimetière abandonné de dizaines de milliers d’hommes. » C’est sur ce terrible constat que l’historien Thierry Noël ferme son récit sur la guerre du Chaco. En effet, entre 1932 et 1935 plus d’un quart des soldats boliviens et paraguayens payèrent de leurs vies une lutte stupide pour le contrôle d’un immense territoire désertique et inhospitalier. Et si, au bout du compte, le Paraguay est sorti vainqueur du conflit, ce petit pays n’est a tiré aucun bénéfice.

Bien que desservi par la pauvreté d’une historiographie souvent partisane, Thierry Noël réussit, avec cet ouvrage, à composer une belle étude sur cette guerre aussi méconnue que meurtrière. Avec détails et précisions, l’auteur recompose en 150 pages les trois années de combats au cours desquelles les forces armées boliviennes et paraguayennes ont enchaîné offensives et contre-offensives à travers une « course aux fortins » qui aurait pu être cocasse si elle n’avait pas généré autant de pertes humaines. Bien que riche, le texte de Thierry Noël est consacré presque exclusivement aux opérations terrestres. Car on n’en apprend peu, voire pas du tout, sur les opérations fluviales (qui ne furent pas négligeables) et les opérations aériennes. C’est un peu dommage mais force est de dire qu’il y avait déjà fort à dire dans le secteur de l’infanterie.

Avec la sauvagerie de ses corps-à-corps, ses pilonnages d’artillerie, ses assauts frontaux suicidaires, ses mutineries d’hommes épuisés et démoralisés, ses colonnes de soldats souffrant de la chaleur et de malnutrition, ses conflits d’influence au sein des deux états-majors, ses officiers hauts en couleur (de véritables caricatures coloniales), ses tranchées évoquant un Verdun tropical, la guerre du Chaco constitue l’un des plus incroyables épisodes de l’histoire de l’Amérique du Sud.

Le travail de synthèse, d’analyse et de compilation exécuté par Thierry Noël est admirable. Cerise sur le gâteau, le tout est rédigé en termes simples et compréhensibles même pour les non spécialistes. Un exercice qui nous permet de comprendre comment le Paraguay, petit pays aux faibles moyens matériels et humains, est parvenu a avoir raison de son puissant voisin, et d’appréhender les réactions des différents populations indigènes, entraînées malgré elles dans le conflit, en qualité de victimes ou de protagonistes.

Un livre passionnant, qui donne envie d’en savoir plus sur ce conflit oublié.

Ma note : 4/5

La guerre du Chaco – Bolivie – Paraguay (1932-1935)
Un livre de Thierry Noël
Paru aux éditions Economica (novembre 2016)
146 pages – 23€

Publicités