Si vous êtes amateur de stratégie militaire moderne et d’uchronie, nul doute que le dossier central de ce nouveau numéro de Guerres & Histoire, intégralement consacré à la guerre froide, peut composer un agréable et instructif sujet de lecture estival. Ce n’est pas vraiment mon cas, je suis plus intéressé par les périodes plus anciennes, et j’avoue que mon domaine de connaissance, pour ce qui est des conflits de la deuxième moitié du 20ème siècle et ce début de nouveau millénaire, se résume à l’essentiel, principalement acquis dans les documentaires télévisuels et avec la lecture de certains articles parus dans les magazines spécialisés… comme ceux de Benoist Bihan, l’un des rares à réussir à retenir mon attention. Et cela tombe bien. En effet, Benoist Bihan est le principal contributeur à la conception de ce qui constitue un véritable état des lieux historique établi pour la période 1975-1985, et qui construit quelques scénarii basés sur un déclenchement des hostilités entre deux grandes puissances de la période, l’OTAN et le bloc de l’Est. Analyse des moyens en hommes et en matériel, des différentes avancées dans les domaines de l’informatique et de l’électronique, une prise en compte de la géopolitique, des avancées et des mouvements sociaux et idéologiques, de la santé de l’économie mondiale, bref, un dossier très riche en enseignements, apte à satisfaire le simple curieux que je suis. En conclusion, à défaut de me passionner, ce dossier m’a intéressé… et instruit.

La contribution de Benoist Bihan à l’existence de ce numéro ne se résume pas à ce dossier puisqu’on lui doit également un très intéressant article sur les croiseurs de bataille, ces navires de guerre hybrides, cherchant à marier les capacités du croiseur et du cuirassé, et dont l’idée de l’auteur peut se résumer à « une bonne idée, de mauvais résultats ». Analyse et explications.

Très instructif, l’article de Fabrice Monnier sur une bataille que je ne connaissais pas : Kut El-Amara. L’auteur effectue un comparatif entre cette lourde défaite britannique contre l’armée turque en avril 1916, le long du cours du Tigre, et le désastre de Diên Biên Phu, mais force est d’admettre que les conséquences seront moindres, puisque les Britanniques finiront par vaincre. Seule la fierté britannique en sortira écornée.

Les fidèles lecteurs de Guerres & Histoire connaissent bien Frédéric Bey. J’apprécie fortement ce journaliste pour sa maîtrise dans l’art délicat de la pédagogie. Une nouvelle fois, il nous propose avec cet article sur les Parthes une étude claire, instructive, et très agréable à lire. Du coup, quoiqu’il ne m’apprenne rien, j’ai pris grand plaisir à lire ce texte, que j’ai appréhendé comme une piqûre de rappel indolore.

Dans la rubrique Chasse aux mythes, Philippe Bondurand nous parle des hashishins, ces mystérieux sectateurs, descendus de leur inexpugnable citadelle d’Alamût, chéris par la littérature et le cinéma, qui les voient souvent comme des sortes de ninjas enturbannés. Dans cet article, Philippe Bondurand, en dix questions-réponses, débarrasse l’Histoire du mythe, pour nous dresser un portrait certes moins romanesque mais nettement plus véridique de ces fidai’n nizarites, dont les crimes étaient l’une des composantes essentielles d’une politique visant à assurer leur survie.

Que serait un numéro consacré à l’Histoire militaire sans un texte sur la période napoléonienne ? G&H ne tente pas l’expérience puisqu’il nous continue dans la tradition avec un article consacré à celui qui est peut-être le marin le plus célèbre de l’Histoire avec Christophe Colomb : l’amiral Nelson. Antoine Reverchon nous offre ici une biographie militaire qui va à l’essentiel sans ne rien négliger, pour nous offrir un portrait captivant mettant en relief le caractère bien trempé et la respectabilité de ce grand homme.

gh38

LE SOMMAIRE
REPORTAGE EXCLUSIF
L’interview de Kenzburô Oé, prix Nobel de littérature, qui avait 10 ans en 1945.
SUR LE FRONT
Caméra au poing – Le Nord l’emporte, panique à Saigon !
Troupes – Les Parthes, insaisissables ennemis de Rome.
La bataille oubliée – Kut el-Amara : un Diên Biên Phu britannique en Irak
Chasse aux mythes – Hashishins : sous la cape, le poignard.
Aux armes ! – Croiseur de bataille : le défaut de la cuirasse
Etats de service – Nelson : honneur et indiscipline.
DOSSIER
La guerre froide 1975-1985 : Qui aurait gagné la bataille d’Europe ?
1980, le virage dangereux
Apocalypse ? No !
1975 et 1985, deux scénarios différents
La dissuasion française vue de Moscou.
Impensable, la guerre atomique ?
ET LES RUBRIQUES HABITUELLES

Guerres & Histoire n°38 – Aout 2017

98 pages – 5,95€

Publicités