L’association AssoR Hist & BD est bien connue des amateurs de BD historiques. On leur doit de nombreuses parutions dans ce domaine, toutes affichant un bon niveau d’exigence. En collaboration avec OREP Editions, l’éditeur a tenté de franchir un nouveau palier sur le sentier périlleux de l’excellence avec Gergovie, bande dessinée de 80 pages parue dans leur collection Roma – Ab urbe condita (après Alesia et Postumus). Et il n’est rien de dire que le pari est réussi ! Car Gergovie est, à ce jour, ce que j’ai lu de mieux sur le sujet !

L’ouvrage est conçu à partir de trois postulats de départ qui prennent prioritairement en compte les toutes dernières découvertes archéologiques réalisées aux alentours du plateau de Merdognes et les travaux récents des spécialistes. Un minutieux travail d’analyse a ensuite été fait pour intégrer ces données scientifiques au texte de Jules César (Commentaires sur la guerre des Gaules). Le tout a été porté en dessins et phylactères par une équipe d’artistes et de scénaristes totalement dévoués à la réalisation de ce projet ambitieux.

Le récit débute à la fin de l’année 53 av. J.-C., soit plusieurs mois avant la bataille. Gergovie nous invite donc à suivre les différents événements (joutes politiques et stratégiques, manœuvres d’armée, premières confrontations – comme la chute d’Avaricum) qui amèneront l’échec de César et de ses légions romaines sur les contreforts de la capitale arverne. Puis, avec une grande précision, les auteurs nous décrivent les nombreuses opérations livrées par les deux protagonistes durant le siège de l’oppidum en septembre 52 av. J.-C. Le récit très détaillé et la nature éclatée de la bataille (une succession d’engagements répartis sur un vaste théâtre d’opération) font que l’on y perd parfois un peu son latin (un comble, me direz-vous). Une densité narrative qui force parfois le lecteur a revenir sur sa lecture mais le jeu en vaut la chandelle tant la leçon est enrichissante.

Une belle attention a également été portée sur le travail graphique. Si le trait ne se démarque pas de la masse des bandes dessinées actuelles, avec un style réaliste très classique et sobre, il en est tout autrement sur l’aspect historique ou rien n’est laissé au hasard. Armes, armures, vêtements, constructions, les auteurs ont fait tout leur possible (limité par les connaissances actuelles) pour ouvrir à l’amateur d’histoire une véritable fenêtre sur la période. Un visuel finalement bien convaincant.

Enfin, l’album s’achève par un brillant livret historique de 15 pages. Les différents articles, qui bénéficient tous de diagrammes et cartes bienvenues, composent une sorte d’inventaires des données archéologiques (récoltées lors des fouilles réalisées dans la région) exploitées pour la conception de l’album. A noter la présence de nombreuses (et chouettes) photos mettant en scène des reconstituteurs qui accompagnent le texte détaillant les itinéraires des armées gauloises et romaines entre janvier et mai 52 av. J.-C. (réalisé à partir de l’œuvre de César).

Du très beau travail ! Un album incontournable par les amateurs de BD historique.

gergovie 01

Titre : GERGOVIE

Collection : Roma – Ab urbe condita

Dessin : B. Marivain et JM. Woehrel, couleur N. Arilla et L. Libessart.

Scénario : Eriamel et S. Mogère.

Paru aux éditions AssoR Hist & BD et OREP (Octobre 2017)

Album 96 pages, dont 74 pages de BD

Prix : 18,90€

Publicités