3,5 etoiles

histoire-civilisations-24

A mes yeux, Histoire & Civilisations est à l’histoire générale ce que Guerres & Histoire est à l’histoire militaire, un très lisible condensé de textes fort d’un bel éclectisme et d’une vulgarisation éclairée, avec l’expression de travaux journalistiques qui fournissent aux lecteurs d’intéressantes pistes de réflexion sur des sujets multiples et variés.

Le numéro 24 de janvier 2017 ne déroge pas à la règle avec un sommaire apte à satisfaire toutes les curiosités, de l’amateur d’histoire antique au passionné d’histoire contemporaine. Comme d’habitude, Histoire & Civilisations propose un lot d’articles de fond et de textes courts – ces derniers n’étant pas les moins intéressants (comme ici, le texte sur le personnage de Béatrice Cenci) – , plus un dossier central intitulé « Le XXe siècle commence en 1917 ».

Ce dossier s’appuie sur trois événements majeurs survenus en 1917 pour mettre en lumière le fait que cette année s’affirme comme une étape charnière dans l’histoire mondiale. Ces trois événements, qui bénéficient chacun d’un article dédié, sont la Révolution Russe (avec la chute de la dernière autocratie occidentale), l’entrée en guerre des USA (et la fin de sa politique isolationniste) et les mutineries du Chemin de Dames (premiers stigmates d’un éveil populaire). Un dossier très agréable à lire et riche en informations.

Parmi les articles proposés, j’ai bien apprécié « Être juif au Moyen Âge », un sujet très original, magistralement traité par Didier Left. Après être revenu sur « quinze siècles de persécutions », l’auteur nous raconte la dramatique histoire des juifs durant une période où ils étaient considérés comme « indésirables » en France, en Angleterre et en Allemagne. Un sentiment qui déclencha même, en de nombreuses occasions, des actions haineuses et meurtrières (Didier Left nous dresse une effrayante carte des pogroms opérés durant le Moyen Âge). Des persécutions qui entraînèrent des vagues de migrations vers l’Europe de l’Est ou l’Espagne, puis l’Afrique du Nord. L’auteur revient également sur l’affaire Simon de Trente, célèbre exemple de la diabolisation arbitraire des juifs, et le mythe des hosties profanées, entretenu par la propagande antisémite.

La mort d’un conquistador, consacré à l’histoire de Francesco Pizarro (et du Pérou par association), a également bien satisfait ma curiosité. José Maria Gonzalez Ochoa nous raconte les dernières années de la vie aventureuse d’un extraordinaire explorateur et conquérant, la mise en place, la conduite de sa politique coloniale…. et ses conséquences, faites de richesses mais également de rancœurs et de jalousies. Qui finiront par causer son assassinat.

Des deux sujets sont ceux qui ont retenu le plus mon intérêt, mais les nombreux autres articles signalés dans le sommaire ci-dessous risquent d’intéresser plus d’un amateur d’histoire.

SOMMAIRE
Le dossier : Le XXe siècle commence en 1917
– La révolution russe, par Sophie Coeuré
– Champions du monde libre, par Dominique Kalifa
– Le chemin des drames, par André Lopez
Les grands articles
– Les naumachies à Rome, par Maria Engracia Muñoz-Santos
– Les héritiers d’Alexandre, par Sonia Darthou
– Être juif au Moyen Âge, par Didier Left
– La mort d’un conquistador, par José Maria Gonzalez Ochoa
Les rubriques
– l’actualité : redécouvrir la Conciergerie, Au Cœur du tombeau du Christ…
– Le personnage : Beatrice Cenci, par Maria Pilar Queralt del Hierro
– L’évènement : La case de l’oncle Tom, par Carme Manuel
– la vie quotidienne : Les Incas, fou de coca, par Ariadna Baulenas I Pubill
– La grande découverte : La porte d’Ishtar, par Felip Maso
– L’œuvre d’art : Joseph Vernet, par Christian Joschke

Publicités